Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Des opérations chirurgicales sous hypnose à l’Institut Curie

Des facteurs peuvent rendre une opération chirurgicale impossible. L’un de ces facteurs est l’allergie ou l’intolérance aux produits anesthésiants. Certains patients préfèrent tout simplement ne pas subir d’anesthésie générale pour éviter ses effets secondaires. Dans tous les cas, l’hypnose se présente comme la meilleure alternative pour remplacer l’anesthésie.

Une patiente opérée du cancer du sein sous état hypnotique
Le chirurgien hypnothérapeute parle doucement à sa patiente pour l’amener progressivement à se détendre et à passer en état d’hypnose avant de passer à l’acte chirurgicale proprement dit. Dans le bloc opératoire de l’Institut Curie, tout le monde est bien calme, la patiente est capable de parler alors que le reste de son corps passe sous le scalpel. Une scène saisissante qui ferait fuir plus d’un. La patiente se fait opérer d’un cancer du sein sans anesthésie générale. A en croire elle est éveillée mais ce n’est pas tout à fait le cas. Elle est plutôt maintenue sous hypnose à un stade de conscience modifiée. Après l’intervention, la patiente a affirmé qu’elle entendait tout car elle était comme dans un demi-sommeil mais elle était dépourvue de sensation de douleur.

La confiance avant tout
La préparation du patient reste le même que ce soit pour une intervention sous hypnose ou classique mais ce sont les produits utilisés qui diffèrent. En effet sous hypnose, les médecins n’utilisent pas des produits qui ont des effets sur la pression artérielle, la respiration ou la conscience. La principale question que la majorité se pose c’est peut-on vraiment ne ressentir aucun mal durant l’intervention ? La patiente qui a été opérée du sein ajoutait qu’il y avait deux moments où elle ressentait une petite douleur et l’anesthésiste est intervenu. Car même sous hypnose, la patiente reste perfusée et hydratée dans les conditions d’un bloc normal.